Sylvain Gouguenheim, professeur d’histoire médiévale à l’Ecole normale supérieure de Lyon, à propos de la réforme du programme d'histoire en cinquième :

« L’islam est-il plus important dans l’histoire de l’Europe que l’Empire carolingien ou que Byzance ? [...] A l’heure où l’on veut faire l’Europe, se focaliser sur sa frange méditerranéenne est curieux. »

En cinquième, les élèves étudient obligatoirement l’apparition et l’expansion de l’islam, tout comme ils le font en sixième avec les débuts du judaïsme et du christianisme. Sur ce point, rien n’a changé par rapport aux anciens programmes. Toutefois la chrétienté médiévale, qui a marqué une civilisation et une culture, n’est pas enseignée comme telle dans un ensemble obligatoire : cette réalité historique est tronçonnée à travers plusieurs thèmes, dont certains sont facultatifs. Sous le titre général « Société, Eglise et pouvoir politique dans l’Occident chrétien », seule est ainsi obligatoire le sous-thème « La construction du royaume de France et l’affirmation du pouvoir royal », alors que sont au choix de l’enseignant les sous-thèmes « Une société rurale encadrée par l’Eglise » et/ou « Essor des villes et éducation ».


     « Dans ces programmes, commente Sylvain Gouguenheim, professeur d’histoire médiévale à l’Ecole normale supérieure de Lyon, on voit l’islam comme religion, ce qui est nécessaire ; on le voit comme civilisation, ce qui est justifié. Mais on restreint le christianisme, même pas à une religion – dont la présentation, il est vrai, est faite en classe de sixième – mais à l’Eglise et on restreint l’Eglise à son rôle d’encadrement social des campagnes. Il n’existe donc pas de civilisation médiévale chrétienne ? Où sont les cathédrales gothiques ? L’intitulé du thème «Société, Eglise et pouvoir» est d’ailleurs révélateur : il évoque un monde où l’Eglise, servant d’articulation entre le pouvoir et la société, est une force d’encadrement social. Ce qui n’est pas faux, mais réducteur, car le rôle de l’Eglise ne se limitait pas à cela. On oublie la foi, les pèlerinages, l’art. »


Par ailleurs, si la naissance de l’islam entre dans un module obligatoire, l’enseignant doit choisir un seul des deux autres sous-thèmes : « Empires byzantin et carolingien » ou « Routes de commerce ». « L’islam, poursuit Sylvain Gouguenheim, est-il plus important dans l’histoire de l’Europe que l’Empire carolingien ou que Byzance ? » En outre, étudier la Méditerranée comme « foyer d’échanges et de cultures », selon l’intitulé d’un thème obligatoire, pose un double problème sur le plan de la connaissance historique. D’une part, c’est passer sous silence ce qui contredit cette image irénique des relations entre l’Occident et l’Orient : les croisades et le djihad, la piraterie et l’esclavage, réalités réciproques, car s’il y eut des musulmans réduits à l’esclavage par des chrétiens, il y eut aussi des milliers d’esclaves chrétiens chez les musulmans. « Cette vision idyllique a-t-elle pour but d’apaiser les tensions actuelles dans la société française ? » demande Gouguenheim. Qui ajoute cette ultime critique : « N’y a-t-il donc pas d’autres espaces que la Méditerranée ? La Hanse ? L’Europe centrale avec l’Empire allemand ? S’il existe au Moyen Age une structure politique impressionnante, c’est bien l’Empire germanique. A l’heure où l’on veut faire l’Europe, se focaliser sur sa frange méditerranéenne est curieux. »

 

Extrait du très bon article de Jean Sévillia : www.jeansevillia.com/les-naufrageurs-de-lecole/

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Léa Salamé : « L'école française est toujours la plus inégalitaire de tous les pays de l'OCDE, l'illettrisme est toujours là, à l'entrée en sixième »

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Le plus grand débat sur l'éducation de nos enfants, sur leur avenir (permis par Serge Moati, dans son émission "Rispostes")

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Bruno Le Maire à N.Vallaud-Belkacem : « Vous avez supprimé les bourses au mérite ! Et pourquoi avez-vous réduit les aides à l'apprentissage ? Pourquoi 97 % des sortants des filières professionnelles tombent dans le chômage ? »

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.nouvellecole.fr