Il est terrible de lire les autoportraits des élèves

Qu'est-ce que corriger un devoir de français, lorsqu'on est enseignant ? L'enseignant doit déchiffrer, décoder l'écrit d'un élève ! Sans oublier le fait que lorsqu'un élève est invité à lire à haute voix en classe, une gêne, un effort laborieux sont perceptibles : aussi une lecture lente, approximative selon que l'élève tente de raccrocher des mots qu'il ignore à des proches cousins en terme de sonorité. Quel désastre pour le sens du mot et du texte plus généralement !

 

Neuf élèves sur 10 du niveau Sixième commettent des erreurs de sens parce qu'ils se fixent trop sur les sons. Merci aux nouvelles méthodes de lecture globale imposée à l'école ! Puisque rien d'adapté à l'élève n'est jamais mis en place (un accompagnement personnalisé véritable, et non un accompagnement destiné à aider aux devoirs) dans les établissements scolaires, les confusions de sens se répercutent jusqu'à la fin du collège et bien au-delà, en lycée.

 

Misant trop sur les sons, les élèves actuels peuvent en arriver à écrire « il najait » au lieu d' « il nageait » ; « jetait » au lieu de « jetée » (la « jetée », un mot souvent inconnu pour beaucoup lorsque les élèves sont issus de milieux ruraux terriens par exemple).

 

Il est terrible de lire les autoportraits des élèves, par ailleurs. Car bien souvent ces autoportraits montrent que les élèves se déconsidèrent, manquent d'estime-de-soi : « la vie sest nul, et ses vrai ! » par exemple). C'est tout simplement le résultat du relationnel désastreux qu'ils entretiennent entre eux, mais aussi le résultat de l'échec de l'Education Nationale à valoriser les jeunes générations, à les accepter tous ! Il faut entendre les élèves dans les halls, couloirs, cours de récréation ! Jalousies affichées pour un vêtement porté ! Répondre à un reproche par une insulte voire une coup ! Ou encore ces bagarres entre filles, phénomène nouveau qui s'installe durablement dans les établissements.

 

Maître-Reporter "L'Avant-Garde"

Le 8 décembre 2016.

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible

Deux tiers des élèves de seconde ont eu zéro à cette dictée...

Commentaires

Veuillez entrer le code.
* Champs obligatoires
Aucune entrée disponible
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© www.nouvellecole.fr